En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre entité ainsi que par des tiers afin de vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts, la possibilité de partager des articles sur les réseaux sociaux, et la réalisation de statistiques d'audiences.

Plus d'informations sur les cookies

 

fêtes des bulles

Les fêtes de fin d'année sont propices aux achats d'exception. Le champagne, et par extension, les bulles avec le mousseux, sont des produits à valeur faciale élitiste.

Champagne ou mousseux ?

Sur quelle approche, les enseignes ont-elles mis la pression pour vendre des bulles ?

Voici les deux marchés et leur évolution en 2013 (fin octobre 2013 versus 2012) :

Pour les vins mousseux, E.LECLERC détient non seulement la plus grosse part de voix du rayon mais accentue aussi sa pression sur 2013.

Une autre enseigne d'indépendants met aussi la pression ! INTERMARCHÉ

Pour les champagnes, tir groupé des enseignes d'indépendants, suivies par CARREFOUR market, pour une pression promo supérieure à 2012.

Les autres enseignes, crise oblige, ont plutôt choisi de baisser la pression sur les bulles cette année

 

Pour mieux comprendre les graphiques en bulles, cliquez sur l'image ci-dessous :

Article modifié le Thu, 07 Nov 2013 10:22:00 GMT
Ajouter un commentaire

A lire


A voir
droit de reproduction

Tous les commentaires et études de ce blog peuvent être repris en citant la source.